Skip to content
Chirurgie Esthetique

Implants de cheveux: Vaincre la calvitie avec la greffe capillaire !

Greffe de cheveux pas cher : le danger existe

Les hommes sont les plus souvent touchés par la chute des cheveux due à l’âge ou par la calvitie précoce. L’alopécie chez les femmes est plus rare et la perte des cheveux est plutôt diffuse que localisée.

Fort heureusement, avoir une ligne frontale dégarnie ou des cheveux clairsemés chez les hommes ou chez les femmes n’est pas une fatalité. La greffe capillaire est une solution efficace et pérenne dans le traitement de la calvitie.

Nous vous proposons de découvrir les différentes méthodes utilisées, les résultats en images ainsi que les avis des patients à travers notre article complet.

Définition : qu’est-ce que c’est ?

La microgreffe capillaire est une technique de chirurgie esthétique qui permet de transplanter des cheveux dits résistants sur les zones chauves, soit de remplacer les follicules pileux morts.

Dans quels cas est-ce recommandé ?

Implanter des cheveux est une solution idéale pour les patients avec un crâne dégarni ou des cheveux parsemés. Cette technique est aussi utilisée dans un but reconstructeur, après un accident ou une brûlure par exemple.

À qui s’adresse l’intervention ?

Les candidats à une greffe de cheveux peuvent être des hommes comme des femmes. L’âge des patients varie en fonction du problème à traiter. La calvitie précoce est visible chez les hommes à partir de 20 ans et certaines femmes commencent à perdre leurs cheveux dès la fin de l’adolescence. Enfin, les hommes à partir de la cinquantaine sont touchés par l’alopécie à hauteur de 50%.

Le but et le résultat final : les photos

La réimplantation de cheveux donne d’excellents résultats sur les patients. L’intervention permet de retrouver une chevelure clairement redensifiée. Le temps de repousse des cheveux greffés varie entre 4 et 6 mois. Le rendu est définitif au bout d’une année environ. Notez que pour certains patients, plusieurs séances sont nécessaires pour atteindre l’objectif esthétique désiré.  

cheveuxgalerie1
cheveuxgalerie2
cheveuxgalerie4
cheveuxgalerie3
cheveuxgalerie5

Les photos avant et après : hommes et femmes

Retrouvez toutes les images des résultats de cette chirurgie capillaire sur les gentes féminine et masculine grâce à notre photothèque.

Visualiser les images de la chirurgie esthétique avant après est un excellent moyen, voire le meilleur, de vous rendre compte des résultats que vous pouvez attendre d’une intervention.

Les différentes techniques utilisées

Deux manières de prélever les greffons sont utilisées : la technique FUE et la FUT. Le procédé chirurgical est le même, soit une greffe capillaire. Cliquez ici pour en savoir plus sur le botox capillaire.

Technique FUE (Follicular Unit Extraction)

Cette méthode consiste à prélever les greffons un à un. Le prélèvement peut être manuel ou partiellement automatisé.

implants fue

Technique FUT (Follicular Unit Transplantation)

Le prélèvement se fait sous forme de bandelettes derrière la tête. La longueur de la bandelette est variable selon les besoins en greffons. La suture afin de refermer la zone est très fine et ne laissera qu’une cicatrice minime.

Résumé des principales différences entre les deux méthodes

Comme mentionné précédemment, la technique FUE prélève les greffons les uns après les autres alors que la FUT ôte une bande d’un seul coup. La méthode FUT nécessite une incision et laisse donc une cicatrice. La pratique FUE est une intervention sans cicatrice.

En ce qui concerne le nombre de cheveux implantés, FUE peut en greffer jusqu’à 3000 alors que FUT jusqu’à 4500. Cette dernière est également la seule méthode qui convienne aux cheveux crépus.

Les autres solutions

Il n’existe pas un nombre infini de solutions pour cacher ou vaincre sa calvitie. En effet, les perruques peuvent être une option mais elles restent souvent encore trop visibles. Certains patients optent pour le tatouage, lorsque les zones dégarnies à camoufler sont localisées.

Une nouvelle technique appelée DHI est une des options proposées par la chirurgie esthétique. Celle-ci propose d’implanter directement le cheveu juste après le prélèvement, contrairement aux méthodes FUE et FUT.

Le Minoxidil, vous connaissez ? Cette lotion est à appliquer sur les parties dégarnies du crâne afin de stimuler la repousse des cheveux. La rigueur dans l’application du produit est importante pour pouvoir constater une amélioration environ 4 mois après la première utilisation.

La greffe ne se limite pas uniquement aux cheveux. Il est également possible de sa faire greffer de la barbe. Envie d’une barbe bien fournie ? Retrouvez les infos sur cette intervention !

implants poils barbe

L’opération : quelles différences et quelles similitudes entre femmes et hommes ?

L’opération en elle-même n’est pas différente selon le sexe. La principale différence est la manière dont les hommes et les femmes perdent leurs cheveux. Les femmes tendent à montrer des signes d’alopécie aux alentours de 50 ans. Les cheveux sont clairsemés, mais de manière diffuse. Les hommes peuvent noter une perte des cheveux bien avant, vers 20 ans, et la calvitie est rapidement visible car elle est le plus souvent localisée.

La phase pré opératoire et les recommandations

Avant cette chirurgie des cheveux, des consultations avec le chirurgien sont nécessaires. Un bilan de santé est établi et le spécialiste étudiera l’implantation capillaire pour déterminer la meilleure option pour densifier les cheveux. Les conseils donnés pendant ces rendez-vous sont précieux et il faut les appliquer à la lettre.

Pour éviter les risques de nécroses, d’infections et les soucis liés à l’anesthésie, le praticien demande de ne pas fumer avant l’opération et de ne prendre aucun médicament contenant de l’aspirine. De plus, avant l’intervention, les cheveux doivent être soigneusement lavés et aucun autre produit ne doit être utilisé.

Comment se déroule l’intervention ?

Concentrons-nous maintenant sur l’intervention FUT. Pour les détails concernant l’opération FUE, consultez notre article dès à présent.

Tout d’abord, la zone de prélèvement doit être rasée avant l’intervention. Trois étapes sont comprises dans la greffe. La première consiste à prélever la bandelette sur la nuque. En effet, cette zone contient des cheveux qui sont résistants et qui ne tombent pas. Une suture est ensuite effectuée pour refermer la plaie.  

Puis, le chirurgien prépare les implants de cheveux en les disséquant. Enfin, place à l’implantation des cheveux sur les parties chauves grâce à une aiguille.

L’anesthésie et les modalités d’hospitalisation

Les deux procédés sont effectués sous anesthésie locale et un retour le jour J à la maison est possible. La durée d’une greffe de cheveux FUE ou FUT varie entre 3 et 5 heures.

Docteur, est-ce que ça fait mal ?

Le patient ressent des tiraillements plutôt que des douleurs là où les greffons ont été prélevés.

Risques, dangers et effets secondaires

Même si l’anesthésie est locale, le geste reste un acte chirurgical et des risques existent.

Un des effets secondaires de la greffe capillaire est la chute des cheveux post-opératoire. Appelée effluvium télogène, cette perte est provisoire et il ne faut donc pas s’inquiéter. Des petites croûtes surviennent quelques jours après l’opération et tombent d’elles-mêmes environ une semaine après leur apparition.

L’hématome reste rare et les infections sont exceptionnelles. Des kystes peuvent apparaitre quelques mois après l’intervention, lorsque les cheveux repoussent. Ils s’en vont spontanément dans la plupart des cas.

Les recommandations après : les soins et traitements

Le lendemain de la microgreffe, le patient peut théoriquement retourner travailler et reprendre ses activités, mais un repos de quelques jours n’est pas du luxe.

Concernant les précautions à prendre, après 1 mois, le sport peut être repris normalement et un shampoing peut être effectué 4 jours après l’intervention. Pour éviter un gonflement trop important, dormir la tête surélevée est une bonne solution.

Contentions et suites

Aucune contention n’est nécessaire après une chirurgie des cheveux. Les suites sont simples. Des antalgiques sont prescrits pour calmer les éventuelles douleurs et un suivi de l’évolution des greffes sera effectué par le chirurgien lors des consultations post opératoires.

Les cicatrices

La cicatrice laissée par la technique FUT est très fine est donc discrète. Les cheveux repoussent autour de celle-ci, ce qui permet un excellent camouflage.

Les imperfections de résultat

Les malentendus entre le chirurgien et le patient peuvent conduire à un résultat imparfait. Il est important de prendre le temps de bien se comprendre lors des consultations pré opératoires afin d’éviter tout souci d’incompréhension.

Chirurgie ratée

Une greffe de cheveux ratée peut être évitée en faisant appel à un spécialiste reconnu et qualifié ou à la meilleure clinique du cheveu possible. Ne vous laissez non plus pas tenter par un acte de chirurgie pas cher. La notoriété d’une clinique ou d’un chirurgien a un prix et les tarifs au rabais ne sont en aucun cas un gage de qualité.

Les prix et tarifs : combien coûte une greffe de cheveux ?

Les tarifs des implants capillaires FUT et FUE peuvent varier entre 1500 et 7000 Euros en fonction du nombre de cheveux à greffer. Le coût dépend également de la réputation du chirurgien et de l’établissement hospitalier choisi.

Les avis et les témoignages

Sur les forums, les avis ont plutôt tendance à être postés par des hommes que par des femmes. Ceux-ci étant les plus concernés, il est logique que leurs avis soient présents en plus grand nombre.

Les patients trouvent le résultat naturel, mais il faut attendre avant de pouvoir l’apprécier. En effet, certains ont fait retirer tous leurs implants car ils trouvaient le résultat vraiment disgracieux. D’autres ont quant à eux dû retourner voir le spécialiste pour effectuer de nouvelles séances afin d’obtenir le rendu désiré.  

En conclusion

Les cheveux jouent un rôle fondamental dans l’apparence physique et l’opération capillaire séduit de plus en plus de patients. Il existe d’ailleurs un grand nombre d’établissement spécialisés dans ces techniques. Même si les procédés utilisés paraissent simples, ils exigent un savoir-faire de la part des chirurgiens. Ne vous rendez donc pas dans le premier institut venu, mais prenez le temps de bien choisir votre chirurgien.  

Références