Skip to content
Chirurgie Esthetique

La vaginoplastie transgenre : l’aïdoïopoïèse

La vaginoplastie transgenre : l’aïdoïopoïèse
3 (60%) 2 votes

operation homme femme avant apres

Être né « dans le mauvais corps » est une situation difficile à vivre au quotidien. La chirurgie esthétique propose une solution pour l’homme qui souhaite devenir une femme afin de se sentir bien dans son corps et dans sa tête.

La chirurgie de réattribution sexuelle est toutefois un sujet encore tabou dans certains pays, en Europe comme ailleurs. Le regard des autres ainsi que l’opinion des amis et de la famille empêchent certaines personnes de passer le cap et de se lancer dans une procédure de changement de sexe.

À travers cet article, nous vous parlons en toute liberté et en détail de la vaginoplastie chez l’homme.

Définition : qu’est-ce que la vaginoplastie ?

La vaginoplastie transgenre est un changement de sexe de l’homme en femme. L’objectif de l’intervention est de modifier les organes génitaux masculins en organes génitaux féminins.

Dans notre cas, la vaginoplastie est dite MTF (male to female) mais il existe aussi une intervention FTM (female to male).

La vaginoplastie : chirurgie intime des femmes

La vaginoplastie pour femmes est quant à elle une chirurgie génitale féminine qui vise à rajeunir le vagin. En effet, le périnée peut se relâcher et une opération devient alors nécessaire pour en finir avec les problèmes de béance vulvaire. Intervention en vogue, l’actrice Daniella Westbrook a d’ailleurs diffusé une vidéo de sa vaginoplastie sur Snapchat.

Retrouvez toutes les infos sur cette opération.  

A qui ça s’adresse ?

La vaginoplastie en général est une chirurgie intime masculine ou féminine. Nous nous concentrons aujourd’hui sur la procédure trans genre.

Chez l’homme

Cette opération s’adresse aux hommes souffrant de dysphorie de genre, soit une sensation d’inéquation entre son sexe et son identité de genre.  

Avant d’être candidat à une vulvoplastie transgenre, il faut être passé par un traitement hormonal avant et posséder un courrier d’un psychologue ou psychiatre pour confirmer le diagnostic.  

Le but et les résultats

La chirurgie esthétique fait tout son possible pour obtenir un résultat au plus proche de l’organe génital féminin. Il faut cependant être conscient que le résultat ne peut pas être complétement « conforme » et que les résultats ne sont pas toujours ceux espérés.  

vaginoplastietransgenre1
vaginoplastietransgenre2
vaginoplastietransgenre3

Le chirurgien assure les fonctions urinaires ou mécaniques ainsi que l’apparence du mieux possible. La profondeur du vagin permet d’avoir des relations sexuelles avec pénétration.

 

Photos avant après

Retrouvez dès maintenant en images les résultats avant après des opérations de vaginoplastie sur différents patients.

L’intervention : le déroulement

Cette chirurgie complexe peut durer entre 2 et 4 heures et nécessite une hospitalisation de 2 semaines.

Plusieurs techniques sont utilisées pour parvenir au même résultat. Cependant, les méthodes se ressemblent dans les grandes lignes et nous souhaitons vulgariser le schéma afin de simplifier la compréhension.

Pour créer un vagin artificiel, le corps caverneux, soit le contenu du pénis, est quasiment complétement retiré. Les parois vaginales sont créées grâce à la peau du pénis. La peau qui se trouvait sur le pénis est maintenant à l’intérieur du vagin. Si l’orifice n’est pas assez profond, une greffe de peau peut être nécessaire.

Le chirurgien effectue également une ablation des testicules. Le sommet du gland est utilisé pour recréer le clitoris. Les petites lèvres sont conçues à partir du prépuce. Les grandes lèvres sont quant à elles construites grâce aux parties extérieures du scrotum.

Notez que la prostate reste en place pour éviter toute incontinence urinaire et que parfois, après la première opération, une seconde intervention à visée esthétique peut être envisagée.

Notez que grâce aux techniques utilisées, la repousse de poils génitaux ne se fait pas. Il n’y a donc pas besoin d’effectuer une épilation au laser avant la procédure.  

Choisir un bon chirurgien : comment s’y prendre ?

Pour trouver la perle rare, commencez par demander à votre praticien (psychiatre ou psychologue par exemple) qui vous a suivi ces dernières années. Vous pouvez aussi très bien vous référer à l’Ordre des Médecins pour trouver un chirurgien diplômé avec de l’expérience.

Un changement de sexe est une étape importante qui a des répercutions psychologiques, c’est pourquoi il est primordial de trouver un spécialiste en qui vous avez 100% confiance.

Les étapes

Comme expliqué précédemment, une opération transgenre est une transformation qui ne se fait pas du jour au lendemain. La première étape est le suivi psychologique, et la pose du diagnostic de dysphorie de genre. Ensuite, un traitement hormonal doit être pris sur le long terme avant de pouvoir accéder à la vaginoplastie

Les recommandations après l’intervention

Après une réassignation de genre, il ne faut pas se lever durant les premiers jours. La raison est simple : cela favorise la cicatrisation. Un anticoagulant est donné au patient afin d’éviter les risques de phlébite. Pour éviter les infections urinaires, boire beaucoup d’eau est vivement conseillé.

Le pansement qui aura été mis en place après l’intervention, et qui maintient le vagin, est retiré entre 3 et 6 jours après. C’est à ce moment que le lever sera autorisé. Après avoir enlevé le pansement, un conformateur vaginal peut être mis en place pour évier une rétractation naturelle du vagin.

S’il y a un souhait d’augmenter la dimension du vagin, il faudra alors utiliser un conformateur rigide.

Maintenir une hygiène personnelle irréprochable est indispensable. L’eau et un savon neutre suffisent.

La cicatrisation

Pour une cicatrisation optimale, l’alitement est obligatoire les premiers jours post-opératoires. Afin d’éviter des efforts au niveau abdominal, les anti-diarrhéiques ou le tabac sont proscrits.   

Les effets post-opératoires

Il existe différents effets post-opératoires en ce qui concerne la vaginoplastie du transsexuel.

Une hémorragie ainsi qu’une mauvaise cicatrisation de l’entrée du vagin sont comptées parmi les risques. Dans des cas très rares, une perforation du rectum peut survenir.

Orgasme et plaisir

Il est tout à fait possible d’avoir des rapports après l’intervention et les fonctions sexuelles sont considérées comme satisfaisantes.

Les sensations

Pour avoir des rapports agréables, le vagin doit être lubrifié. En effet, il est rempli de peau et non pas de muqueuse.

Les prix et tarifs d’une vaginoplastie

La vulvoplastie transgenre a des coûts qui oscillent entre 7000 et 15000 Euros. Peu d’établissements indiquent les prix de cette transformation d’homme en femme, il est donc difficile de donner une fourchette plus exacte.

Seul le chirurgien qui pratique la vaginoplastie peut donner un prix concret concernant cette intervention.

Remboursement

La vaginoplastie est remboursée, en France par exemple, à hauteur de 80-90%. Il faut donc prévoir une enveloppe personnelle pour les frais restants.

Prise en charge par la sécurité sociale

L’opération est prise en charge par l’assurance de base ou par la sécurité sociale. Cependant, tous les pays ne prennent pas en charge cette intervention et certains ont des législations très restrictives.

Avis et témoignages

Les avis et témoignages sont nombreux sur les forums. Des conseils, des avis sur des praticiens et des récits de vie touchants sont postés sur la toile. Toutefois, chacun a un parcours différent et toutes les histoires sont uniques.

Sur le plan identitaire, les transsexuels sont ravis d’être enfin des femmes. En ce qui concerne les résultats de l’intervention, les avis sont partagés. Certaines personnes ne ressentent rien lors des rapports alors que d’autres sont enchantées. Parfois elles adorent le résultat et d’autres fois elles ne l’aiment pas du tout et considèrent la chirurgie comme ratée.   

Comme mentionné, chaque être humain est unique et l’intervention ne satisfait malheureusement pas tout le monde.

Le suivi psychologique après la vaginoplastie est quant à lui vivement recommandé par plusieurs patientes.

Pour terminer…

Les patients SRS (Sex Reassignment Surgery) doivent faire preuve de patience car le chemin est long. Suivi psychologique, traitement hormonal, liste d’attente pour rencontrer le spécialiste : des années s’écoulent avant de pouvoir atteindre l’objectif final et vivre en harmonie avec son corps.

Les communautés transsexuelles sont assez nombreuses et soudées. Vous pourriez trouver un soutien infaillible et obtenir de précieux conseils en prenant contact avec l’une d’entre elles.  

La chirurgie esthétique propose d’autres procédures intimes comme la nymphoplastie, l’hyménoplastie ou la pénoplastie. Nous vous renseignons sur toutes ces interventions.

Références